Mauritanniennes

 

Mauritaniennes

  Le lait de chamelle est versé
Et les palabres vont bon train
Sous la voute de la tente

On y chasse les mouches
On y boit à l'infini
Les trois verres de thé brûlant

Et pendant ce temps
Les jeunes mères prennent le frais
Et se racontent leur lignage

Et le petit écoute sans comprendre
Les contes du souk d'autrefois
Accrochés au melhafa